Charte

Parmi les différents objectifs de l'association La MIEL, il en est un qui nous tient particulièrement à cœur : permettre aux entreprises et aux citoyens locaux de faire face à la dislocation économique et sociale.

         

Il nous apparaît aujourd'hui indispensable d'ouvrir un champ d'expérience pour favoriser la mutation de l'économie et de la monnaie afin qu'ils soient au service de l'être humain et de son environnement naturel.

         

Dans ce cadre, nous voulons contribuer à initier une évolution de l'économie qui réponde aux besoins de tous les êtres humains dans un rapport harmonieux avec leur écosystème ; autrement dit, passer de la survie, fondée sur la croyance qu’ « il n’y a pas assez pour tous » (conscience de rareté) à la vie ; les connaissances et technologies dont nous disposons aujourd’hui peuvent assurer une suffisance bienheureuse à tous (conscience d'Abondance).

         

Dans le premier cas, les hommes sont condamnés à lutter les uns contre les autres pour survivre.

Dans le deuxième ils apprennent à coopérer pour que s'épanouisse la vie.

         

Concrètement :

 

Ø  il existe diverses conceptions de la richesse en général, et de la monnaie en particulier. Pour nous, la monnaie n’est qu’un moyen d’échange pour assurer une répartition équitable, pour un bien-être tant individuel que collectif.

 

Ø  nous nous engageons à adopter des comportements économiques de production et de consommation cohérents, afin de maintenir et restaurer les équilibres naturels de la Terre, et sauvegarder l'évolution de la vie.

                                                                                                                 

Ø  . nous nous engageons à contribuer individuellement et collectivement à la construction de ce nouveau modèle au travers des réflexions et des actions menées dans le réseau, animés d'un esprit d’ouverture et de coopération que chacun s'efforcera de développer.


 

Objectifs

En tous lieux, en tout temps, la création de monnaies locales complémentaires (MLC) a plusieurs objectifs auxquels La MIEL tend à répondre également :

  • Dynamiser les échanges locaux et l’économie local e car la validité de la monnaie est limitée à un territoire, au service de la force économique locale (petits commerces de proximité, producteurs locaux, etc.). Contrairement à l’Euro, la MIEL ne s’évapore pas dans les marchés spéculatifs ou les financements non vertueux.
  • Maintenir et créer des emplois dans le territoire   car en encourageant la consommation locale nous relançons l’économie locale, et par conséquent, évitons la délocalisation et augmentons la capacité aux commerçants et producteurs d’embaucher.
  • Favoriser les échanges entre citoyens  car la monnaie est un symbole identitaire fort. Ainsi, le fait de se retrouver autour d’un système d’échange commun crée de la cohésion et favorise les liens sociaux.
  • Réduire l’impact écologique  car la création d’une monnaie encourage les producteurs locaux, et par conséquent les circuits courts.